CLEA Lens-Liévin

CLEA Lens-Lièvin

La communauté d’Agglomération de Lens-Liévin a sélectionné Ciel 56 pour participer dans son premier mise en place d’un Contrat Local d’Education Artistique, organisé en partenariat avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles Hauts-de-France (DRAC) et l’Éducation Nationale.

Pendant 4 mois, du février au juin 2018, cinq collectifs d’artistes seront en résidence sur le territoire et travailleront en concertation avec différents structures culturelles, éducatifs, sociales, ou médicales pour les amener à réaliser des gestes artistiques.

« Le CLEA a pour ambition de sensibiliser, faire découvrir et appréhender la création contemporaine à travers une approche concrète de l’art. L’objectif est de donner à voir et comprendre la démarche artistique et le processus de création de plusieurs artistes d’horizons différents. Les gestes proposés peuvent revêtir des formes variées selon le public et l’artiste : rencontres, ateliers de création, expérimentations, performances, etc… Le public est également amené à découvrir la production de l’artiste dans des lieux dédiés ou non (visites d’expositions, sorties spectacles). Le CLEA s’adresse aux jeunes de 3 à 25 ans et aux professionnels qui les accompagnent, en temps ou hors temps scolaire : enseignants, animateurs, éducateurs, travailleurs sociaux et médicaux, professionnels de la culture,… »

Pour nous, cette résidence CLEA est surtout une histoire de rencontres De rencontres entre le territoire, les personnes et la création. Avec comme outils principaux la voix et la vidéo, nous proposons d’aborder la thématique « territoire et mouvements» par les histoires que l’on raconte, et par un questionnement autour du regard. Combiner récit et image pour revisiter ce qui nous est familier, et pour aller à la rencontre de ce que nous ne connaissons pas. Nous proposerons qu’on réfléchisse ensemble comment se mettre « en mouvement ». Parce que quand on est soi-même en mouvement, dans le sens le plus large, on voit autrement, on parle autrement, on entend autrement, on est prêt pour le rencontre.

Les gestes artistiques s’appuiera sur les premiers recherches et envies, et les transformeront en acte créatif. Comment ? Cela dépendra des rencontres. Une geste artistique peut être le travail d’un instant ou impliquer du temps de préparation. On imagine (par exemple) des longues marches, des manifestations citoyennes, des portraits vidéo, des chorales improvisés, des veillées, des repas, des projections plein air… mais on va sans doute en imaginer d’autres.

Premières promenades, terrils et lagunage

Premiers pas avec les enfants, une approche par les 5 sens pour un projet vidéo sur les paysages

Préparations de pancartes pour une manifestation ou chaque élève choisit sa cause: